Tous les articles de Christophe HEZODE

La Révolution thérapeutique de l'hépatite chronique C

Le traitement de l'hépatite chronique C est actuellement en plein bouleversement. Après 10 ans de bithérapie pégylée (interféron pégylée et ribavirine) sont apparues les premières molécules antivirales directes (AVDs), telaprevir et boceprevir, en 2011 et plusieurs dizaines de nouveaux AVDs ont obtenu, soit une autorisation temporaire d'utilisation (ATU), ou une autorisation de mise sur le marché (AMM), ou sont actuellement en cours de développement. La mise au point récente de ces molécules est liée à la connaissance des différentes étapes et acteurs du cycle viral. Virtuellement, chaque étape est une cible potentiel pour la mise au point d'inhibiteurs. La synthèse des protéines virales et la réplication sont les deux cibles principales d'action des inhibiteurs spécifiques du VHC.
Continuer la lecture  |  Réagissez

L'hépatite C en 2018

L'Organisation Mondiale de la Santé a fixé comme but l'élimination des infections par le virus de l'hépatite B (VHB) et le virus de l'hépatite C (VHC) pour 2030. L'élimination est définie comme une diminution de 90 % des nouvelles infections, associée à une réduction de la mortalité liée au VHC de 65 %. En France, cet objectif d'élimination virale pourrait être atteint avant 2025 par la mise en place de mesures autour du dépistage universel et de l'accès universel au traitement antiviral. Cependant, ce but ne doit pas faire oublier que l'infection chronique par le VHC est une maladie hépatique et qu'il est indispensable de savoir pour chaque patient s'il existe une maladie hépatique sévère afin de réaliser le dépistage du carcinome hépatocellulaire et de l'hypertension portale.
Continuer la lecture  |  Réagissez