La consommation d'alcool est responsable de 3,8 % de la mortalité globale dans le monde et l'alcool est la première cause de maladie hépatique en Europe. En France, l'alcool est la seconde cause de mortalité évitable après le tabac et un motif majeur d'hospitalisation. La prévalence de la cirrhose alcoolique est estimée à 3000 patients par million d'habitant en France en 2012, mais la mortalité par cirrhose a diminué au cours des dernières années (contrairement aux pays de l'Est et du Royaume-Uni). La consommation d'alcool diminue également progressivement en France depuis plusieurs années, à l'instar de ce qui est observé en Europe pour la plupart des pays. Ceci étant principalement lié à une réduction de la consommation quotidienne de vin, notamment pendant les repas, qui a chuté au cours des cinquante dernières années. En revanche, la consommation de bière et d'autres alcools reste relativement stable, en raison notamment de la pratique du « binge drinking » en contexte festif, qui correspond plutôt à une consommation de type anglo-saxon.
Continuer la lecture  |  Réagissez