L'endométriose est définie par la présence de tissu endométrial (glandes et stroma) en dehors de la cavité utérine. Cette pathologie bénigne touche 3 % de la population générale et environ 10 % des femmes en âge de procréer. La prévalence est encore plus élevée (20-30 %) chez les patientes infertiles, ce qui soutient la relation causale entre endométriose et infertilité. Le diagnostic est porté devant 3 situations cliniques parfois intriquées : les algies pelviennes chroniques, l'infertilité ou la découverte d'un kyste ovarien.
Continuer la lecture  |  Réagissez