A ce jour, sept inhibiteurs de checkpoint immunitaire (ICI) ont obtenu une AMM pour la prise en charge de certains cancers avancés : un anti CTL-4 (ipilimumab), trois anti PD-1 (nivolumab, pembrolizumab et cemiplimab), et trois anti PD-L1 (atezolizumab, avelumab and durvalumab).
Continuer la lecture  |  Réagissez