Les principales avancées des dix dernières années dans le domaine des leucémies aigües portent à la fois sur une meilleure compréhension des mécanismes oncogéniques avec l'identification de gènes impliqués dans la leucémogénèse, la caractérisation biomarqueurs pronostiques, mais aussi sur les progrès thérapeutiques avec la combinaison chimiothérapie et thérapeutique ciblée, les anticorps monoclonaux et le développement des allogreffes avec des donneurs alternatifs ou à conditionnement atténué permettant d'élargir le pourcentage de patients pouvant bénéficier de cette procédure.
Continuer la lecture  |  Réagissez