Malgré leur relative rareté, le traitement des maladies bulleuses auto-immunes a considérablement progressé ces dernières années. Ces progrès sont dûs, d'une part, à une meilleure connaissance des facteurs pronostiques de ces maladies, d'autre part, à des innovations thérapeutiques dont plusieurs ont fait l'objet d'études randomisées, réalisées par le Groupe Français d'Etude des Maladies Bulleuses.
Continuer la lecture  |  Réagissez