La cellule cancéreuse est le résultat d'une accumulation d'altérations du génome d'une cellule normale. Certaines de ces anomalies sont présentes constitutionnellement dans le patrimoine génétique du patient, dans le cadre de prédisposition. C'est particulièrement le cas pour les cancers de l'ovaire et de l'endomètre. La connaissance de ces mécanismes permet une meilleure compréhension de la carcinogenèse et a un impact sur la prise en charge personnelle et familiale
Continuer la lecture  |  Réagissez