En 2017, 4 signatures génomiques ont été inscrites au Référentiel des actes Innovants Hors Nomenclature (RIHN) mis en place par la DGOS (qui dépend du Ministère de la Santé) et bénéficient ainsi d'un remboursement forfaitaire transitoire. Plusieurs milliers de tests ont été effectués, en France, depuis l'inscription. Le RIHN est un dispositif à enveloppe budgétaire fermée voué à l'évaluation de pratiques nouvelles. Il n'a pas pour finalité de se substituer à l'Assurance Maladie (la prise de position de l'HAS entérine de fait le non remboursement des tests, hors d'un cadre d'expérimentation).
Continuer la lecture  |  Réagissez