Le prolapsus génital est une hernie dans la paroi vaginale dans laquelle s'engage un ou plusieurs éléments du contenu abdomino-pelvien. Il peut concerner l'étage antérieur (cystocèle), l'étage moyen (hysteroptose ou prolapsus du dôme vaginal en cas d'antécédent d'hystérectomie) ou l'étage postérieur (rectocèle). Il est souvent associé à des symptômes pelviens (pesanteur, sensation de boule vaginale), de symptômes urinaires, ano-rectaux ou sexuels qui peuvent altérer la qualité de vie des femmes. Le prolapsus génital symptomatique nécessite une prise en charge médicale (rééducation périnéale, recours aux pessaires) puis dans certains cas, une prise en charge chirurgicale dont l'objectif est la restauration de l'anatomie et une amélioration des symptômes fonctionnels. La cure de prolapsus peut se faire par voie vaginale à l'aide des tissus natifs de la patiente ou par mise en place de matériel prothétique synthétique par voie abdominale (coelioscopique le plus souvent) ou par voie vaginale.
Continuer la lecture  |  Réagissez