La polyarthrite rhumatoïde (RA) et la spondylarthrite (SpA) (axiale et périphérique) sont les rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) les plus fréquents, et atteignent souvent les femmes en âge de procréer. Ces maladies évoluant par poussées inflammatoires, entraînent des douleurs et raideurs, et un handicap chez ces patientes. En l'absence de traitement efficace, une perte de fonction importante peut s'installer chez ces jeunes patientes et celle-ci peut avoir un impact majeur sur leur qualité de vie, et même conditionner leur choix de famille.
Continuer la lecture  |  Réagissez