Comprendre la douleur dans l'arthrose pour mieux la cibler

L'arthrose est l'affection articulaire la plus fréquente touchant plus de 34 % de la population de 65 ans. Le symptôme clinique principal de l'arthrose est la douleur, qui se manifeste de manière chronique avec un retentissement important sur la qualité de vie. Il n'existe pas, à ce jour, de traitement étiologique de l'arthrose.
Continuer la lecture  |  Réagissez

La Spondylarthrite en 2020 - Actualités thérapeutiques autour de l'axe IL-23/IL-17

La spondyloarthrite (SpA) est l'un des rhumatismes inflammatoires chroniques les plus fréquents, avec une prévalence allant de 0,5 % à 1,9 %. En plus des manifestations rhumatologiques invalidantes, certains patients atteints de SpA développent des manifestations extra-articulaires graves telles que les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), les uvéites et le psoriasis (Pso).
Continuer la lecture  |  Réagissez

Prise en charge globale des rhumatismes inflammatoires chroniques chez la femme en ge de procrer

La polyarthrite rhumatode (RA) et la spondylarthrite (SpA) (axiale et priphrique) sont les rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) les plus frquents, et atteignent souvent les femmes en ge de procrer. Ces maladies voluant par pousses inflammatoires, entranent des douleurs et raideurs, et un handicap chez ces patientes. En l'absence de traitement efficace, une perte de fonction importante peut s'installer chez ces jeunes patientes et celle-ci peut avoir un impact majeur sur leur qualit de vie, et mme conditionner leur choix de famille.
Continuer la lecture  |  Réagissez

L'arthrose digitale : une entité bien à part

Les articulations digitales sont une des localisations les plus fréquentes d'arthrose. En effet, si 11 % de la population après 55 ans se plaint de douleurs en rapport avec une arthrose digitale, la présence d'au moins une articulation arthrosique à la radiographie des mains est beaucoup plus fréquente et peut atteindre plus de la moitié des sujets de plus de 55 ans !
Continuer la lecture  |  Réagissez

Biothérapies et traitements du lupus systémique en 2017

Maladie auto-immune non spécifique d'organe, le lupus systémique (LS) est caractérisé par l'association de manifestations cliniques protéiformes à la présence quasi-constante d'anticorps dirigés contre certains antigènes du noyau cellulaire. Le traitement du LS associe des mesures physiques (photoprotection), l'éviction du tabac, à des traitements topiques ou systémiques : antipaludéens de synthèse, corticoïdes, immunosuppresseurs conventionnels et/ou biothérapies. La meilleure compréhension de la physipathologie du lupus permet d'envisager de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Continuer la lecture  |  Réagissez

La polyarthrite rhumatoïde : actualisation en 2017

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie auto-immune mais dans laquelle les auto-anticorps que sont le facteur rhumatoïde (FR) et les anticorps anti-peptides citrullinés (ACPA ; également appelés anti-CCP) ne sont pas constants : les PR appelées « séropositives » (FR+ et/ou ACPA+, qu'il conviendrait mieux de dénommer immuno-positives) représentent 75 à 80% des PR.
Continuer la lecture  |  Réagissez